Réduire la fracture numérique par le réemploi de matériel informatique

Agir donc contre cette inégalité de bénéficier des capacités majeures de développement offertes par les technologies de l’information et de la communication (TIC) est un enjeu de grande taille.

recyclage.jpg

Parallèlement, pendant ce temps où une frange composée de la majeure partie de la population béninoise n’a pas accès à l’ordinateur et aux technologies numériques en général, des millions d’ordinateurs sont chaque année mis au rebut alors qu’ils sont en état de marche ou simplement parce qu’ils nécessitent une maintenance pour se remettre à fonctionner.
Le recyclage et le réemploi du matériel informatique apparaissent comme une extraordinaire opportunité face à ce gaspillage national.

En quoi consiste donc ce reconditionnement ?
Reconditionner un ordinateur, c’est tout simplement le remettre dans l’état de fonctionnement dans lequel il était avant d’avoir été utilisé : nettoyage, remplacement des pièces usées ou défectueuses, effacement des données et réinstallation du système d’exploitation et des logiciels nécessaires à son fonctionnement.
Cette action permet aux entreprises non seulement de se débarrasser des matériels non utilisés, et donc source de pollution environnementale, mais aussi et surtout de contribuer à la réduction de la fracture numérique.
En termes plus clairs, les avantages de privilégier le réemploi sont énormes. Il s’agit d’abord d’une pratique solidaire qui permet aux personnes les plus démunies d’acquérir un outil face à la fracture numérique. Ensuite, d’une pratique créatrice d’emplois car le développement du reconditionnement implique une importante création d’emplois solidaires pour des personnes peu qualifiées ou en réinsertion sociale. Enfin, le reconditionnement est une pratique respectueuse de l’environnement car reconditionner un ordinateur coûte beaucoup moins d’énergie que le fabriquer, ne déclenche aucune pollution et réduit la production de déchets. Le reconditionnement favorise donc une économie durable.

Un début d’expérience dans le recyclage à encourager
Fidèle à son objectif d’habituer les jeunes à l'utilisation des technologies de prototypage, à la diffusion de l'esprit de la création et à l'innovation par l'intermédiaire d’une culture de l'apprentissage expérientiel, le BloLab a initié un projet de recyclage du nom de RECYCLEBJ. Il s’agit d’un projet de recyclage et de re-emploi de matériels informatiques au profit du monde éducatif. Il consiste à collecter auprès des entreprises, des institutions, des administrations publiques et privées et même des particuliers des équipements informatiques (ordinateurs bureautiques et/ou portatifs, imprimantes, scanners, onduleurs, régulateurs, …) inutilisés, défectueux ou jugés « vieux ». Ceux-ci seront recyclés et mis en état de marche pour être distribuer à une dizaine de collèges et lycées des zones défavorisées du Bénin. 500 ordinateurs sont prévus pour être distribués. A la suite de ce don de matériels, une formation sur l’usage de l’ordinateur ainsi que des logiciels libres et open source sera faite aux élèves et lycéens.

La mise en œuvre de ce projet dure 1 an et se fera en quatre phases : collecte, traitement, maintenance et réparation, distribution et formation. La phase de collecte a démarré et prend fin le 31 juillet 2016. Les matériels seront collectés par le BloLab accessible à l’adresse contact@blolab.org ou (229) 97 38 31 74.
Vivement que les entreprises s’intéressent à ce projet et fassent dons de leurs matériels non utilisés pour contribuer à la fracture numérique et ainsi participer à faire du Bénin une plate-forme numérique à l’horizon 2021.

Pour m’écrire : moi@magbayazon.bj

Admin Admin

Author: Admin Admin

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


Aucune annexe